choisir une langue

Suivez-nous
sur les pages suivantes:

Accueil / Actualités

Actualités

0 Commentaire

Mercredi 15 Février 2017

BCT- Conjoncture : Légère accélération de la croissance en 2016

BCT- Conjoncture :  Légère accélération de la croissance en 2016

Dans une note sur les évolutions économiques et monétaires ainsi que sur les perspectives à moyen-terme de l’économie tunisienne, la Banque Centrale de Tunisie (BCT) indique que l’activité économique aurait connu une légère accélération de la croissance au cours de l’année 2016 qui se situerait aux alentours de +1,3% contre +1,0% en 2015 (évaluée aux prix constants 2010). Cette évolution serait principalement attribuable à la reprise de la contribution des services marchands qui ont été fortement affectés en 2015. L’évolution positive des services marchands aurait, toutefois, été partiellement contrebalancée par la mauvaise performance des industries non manufacturières et du secteur de l’agriculture et de la pêche.

 

Au niveau sectoriel, la note relève que les industries non manufacturières auraient connu une baisse de la VA en 2016, essentiellement imputable à la poursuite des difficultés que connait l’activité, depuis quelques années, au niveau du secteur énergétique. Concernant les industries manufacturières, leur VA aurait été tirée principalement par l’affermissement de la production au niveau des industries mécaniques et électriques (IME). En effet, la demande européenne manufacturière adressée au secteur des IME semble avoir profité de la reprise économique, quoique modérée, dans la Zone Euro. Le volume des exportations a grimpé de 8,1% en 2016 après avoir accusé une baisse de -2,6% en 2015. Toutefois, indique la note le secteur du « textile-habillement et cuir » dont le volume des exportations a reculé de 0,7% sur la même période continue à connaitre certaines difficultés.

 

Concernant les finances publiques, la note indique que l’examen des résultats provisoires de l’exécution du budget de l’Etat, à fin novembre 2016, fait apparaître une détérioration du déficit budgétaire (4.058 MDT contre 1.865 MDT au cours de la même période de l’année 2015), suscitée par l’accélération des dépenses hors principal de la dette à un rythme plus élevé que celui des recettes propres.

 

Par ailleurs, selon la note de la BCT, les perspectives à moyen terme de la croissance de l’économie tunisienne qui a pâti de deux années moroses, devrait se maintenir sur une tendance haussière graduelle en 2017 et 2018.

 

Les récentes prévisions ont revu légèrement à la hausse le taux de croissance du PIB pour 2017, soit 2,3% contre 2,2% estimé en octobre dernier. Elles ont, toutefois, maintenu inchangée la prévision de la croissance pour 2018 à 2,8%. La révision à la hausse a touché essentiellement la production agricole qui pourrait bénéficier de conditions climatiques plus favorables. Hors agriculture, la croissance a été revue légèrement à la baisse pour s’établir à 2% en 2017 et à 2,5% en 2018, contre 2,2% et 2,6% estimés précédemment.

 

La note ajoute que l’incertitude entourant les prévisions demeure importante vu la multitude et la complexité des facteurs de risques tant au niveau externe qu’interne. En effet, les risques sur les perspectives des échanges internationaux se sont intensifiés par les changements politiques récents et attendus courant 2017. Par ailleurs, une détérioration au niveau de l’activité de nos principaux partenaires pourrait mettre en péril la reprise encore fragile de la production industrielle tunisienne.

0 Commentaire

Ajouter un commentaire

Bourse

TJARI 4.30%
TAIR 3.77%
SOPAT 2.85%
ALKIMIA -5.84%
UADH -2.41%
CARTHAGE CEMENT -1.93%